Loading…
Vous êtes ici :  Accueil  >  CHRONIQUE FINANCIÈRE  >  Article le plus récent

Dans LA COULISSE… ou à côté?

par   /   2 octobre 2013  /   Aucun commentaire

Dans LA COULISSE... ou à côté?

Dans LA COULISSE… ou à côté?

« L’expérience n’est pas ce qui arrive à l’être humain; c’est ce qu’un être humain fait de ce qui lui arrive! » – Aldous Huxley

CHRONIQUE – FINANCIÈRE

La pensée humaine a toujours été mieux décrite avec des métaphores ou de la poésie pour expliquer les mystères qu’on ne comprend pas. Aldous Huxley, un écrivain britannique et philosophe, mieux connu pour son roman « Le meilleur des mondes », souscrivait à cette approche. Il disait « L’expérience n’est pas ce qui arrive à l’être humain; c’est ce que l’être humain fait de ce qui lui arrive! »

Aristote, un grand philosophe grec de l’antiquité disait que l’expérience des vieillards est aussi indémontrable et éclairante que les premiers principes de l’entendement, car selon lui elle est :

  • toujours particulière et parfaitement unique à l’individu et à ce qui lui arrive
  • toujours interprétative, car l’expérience découle du vécu de l’individu, et de la perception qu’il a de lui-même, de son passé, de son bagage culturel et de son développement personnel, et
  • toujours transformante, car l’expérience transforme sa réalité, ne serait-ce qu’au niveau conceptuel.

M. Claude Collin, prof. de philo du Cégep du Vieux-Montréal et auteur du billet « La notion de l’expérience humaine » cite Sartre, « C’est l’œuvre ou l’acte de l’individu qui nous révèle le secret de son conditionnement! » L’expérience, selon M. Collin, est la réaction d’une personne face à un évènement ou une situation qui lui permet d’évoluer en découvrant un aspect nouveau à sa réalité.

Le paradoxe de l’expérience est que l’on peut-être un expert dans un domaine quelconque sans en devenir son porte-étendard ou son exécutant; comme le grammairien et l’écrivain, par exemple. Le premier est un linguiste spécialisé dans l’étude ou l’enseignement de la grammaire (puriste), et le second est une personne qui emploie des éléments de la grammaire dans la rédaction de son œuvre littéraire. Quoique certains éprouvent de la difficulté à scinder les deux professions, l’écrivain n’a pas besoin d’être un grammairien pour rédiger son œuvre. Il y aura toujours des puristes pour le corriger, et c’est ça la différence, dans ce contexte, entre le rationnel et le vécu.

La différence entre avoir une expérience et vivre une expérience, c’est que l’un découle du rationnel tandis que l’autre résulte du vécu. C’est une chose de compatir avec un chum qui vit un deuil profond, et une tout autre chose de vivre soi-même la perte d’un être cher.

C’est cela, entre autres, qui permet aux bailleurs de fonds de juger de la viabilité d’un projet qui relève d’une industrie qu’ils ne connaissent que sur papier, sans jamais l’avoir vécu personnellement. Paradoxalement, c’est aussi ce qui permet à certains entrepreneurs de se démarquer en relevant le défi d’un mandat exigeant qui dépasse parfois leurs compétences… mais ça, c’est une tout autre histoire que je visiterai dans une autre réalité, et lors d’un autre maintenant.

L’écrivain polonais Stanislav Ezhi Letz observait que pour atteindre la source, il faut nager à contre-courant. L’expérience vous apprendra à considérer ces contretemps comme inévitables, et à vous concentrer sur l’amélioration de votre capacité à en tirer le meilleur parti, car il sera plus facile à démontrer le sérieux de votre engagement personnel et de votre implication dans un projet qui vous tient à cœur si vous faites preuve de courage et d’originalité en amassant la mise requise pour lancer votre projet.

Qui sait? Au terme de l’exercice, vous n’aurez peut-être plus besoin de solliciter l’appui du banquier pour démarrer, mais ne lui tournez pas le dos pour autant. Il vaut mieux le garder dans LA COULISSE. Il pourrait très bien se transformer en allié pour vous seconder ultérieurement.

Michel A. Di Iorio, fondateur de LA COULISSE

Sources et références

Pour annoncer dans LA COULISSE, cliquez ICI

« LA COULISSE » vous offre un topo hebdomadaire sur le monde insolite du Québec entrepreneurial. Suivez-nous dans la coulisse à la recherche de novateurs québécois méconnus du nouveau millénaire, et découvrez une multitude d’outils pour vous aider à réaliser votre rêve de lancer votre propre entreprise!

Nous connaissons tous la valeur d’une publicité efficace, mais peu de travailleurs autonomes disposent d’un budget publicitaire bien garni pour lancer leur nouvelle entreprise avec assurance.

La publicité, c’est souvent une affaire de gros sous, mais LA COULISSE ne voit pas les choses ainsi. Ses promoteurs savent combien il est difficile de se démarquer, faute de liquidités.

LA COULISSE lève le voile sur l’entrepreneur fantôme qui travaille de son garage, ou tout bêtement du coin de sa table de cuisine pour vous offrir une marchandise ou un service de qualité, à prix et à conditions avantageuses!

LA COULISSE vous propose des histoires insolites et cocasses, ainsi qu’un coup d’oeil privilégié sur les dessous du Québec entrepreneurial en vous présentant les novateurs méconnus du Québec.

Joignez-vous à LA COULISSE pour un survol du Québec de demain, grâce aux efforts conjugués des travailleurs autonomes et des entrepreneurs québécois d’aujourd’hui!

lacoulisse.ca (514) 994-0967

Cadeaux de bienvenue

J’ai inséré un lien sur une des pages du magazine pour télécharger une copie numérisée de l’oeuvre de Napoléon Hill…

« Réfléchissez et Devenez Riche » Cliquez ICI

… et un autre vers le livre de Wallace D. Wattles…

« La Science de la Richesse » Cliquez ICI

Parcourez les pages du magazine pour les trouver – gracieuseté de LA COULISSE

Quill_pen-150x150

Vous avez une bonne plume?

Vous avez vécu une situation cocasse ou insolite, cueillie, murie, vieillie ou même pourrîte dans l’univers du travail autonome? Si vous croyez que d’autres apprécieraient que vous partagiez votre anecdote, rendez-vous ICI pour connaître les critères de soumission d’articles à LA COULISSE.

À propos de l'auteur...

Fondateur et rédacteur en chef de LA COULISSE

MICHEL A. DI IORIO, fondateur et rédacteur en chef de « LA COULISSE » a troqué, au tournant du siècle dernier, la vie publique et la notoriété pour exercer une carrière moins flamboyante, bien qu'aussi satisfaisante. À ces fins, et comme véhicule, il a fondé « LES MOTS JUSTES », d’où il exerce depuis lors la profession d'artisan des mots et traducteur. Il répond (par télétravail) aux besoins de sa clientèle; petits et plus gros... riches et moins riches... publics et privés. Il écrit et traduit pour ceux qui ne savent pas comment, qui ne peuvent pas, qui n’ont pas le temps ou qui ne sont tout simplement pas de très bons rédacteurs, laissant ses clients libres de poursuivre leurs activités principales.

 

Plus de 30 années à œuvrer dans les arènes politiques, commerciales et privées ont contribué au perfectionnement de ses compétences, faisant de lui un communicateur respecté, dont les avis et les conseils sont recherchés et appréciés. Dix-sept de ces années furent consacrées aux services d’urgence, toutes branches confondues. Une plume fertile lui a valu un siège au sein d’un nombre de comités de sélection de projets et de conseils d’administration d’associations régionales et de chambres de commerce. Ces opportunités, combinées à la notoriété acquise comme spécialiste de la communication en politique provinciale, ont contribué à paver le parcours menant à sa vocation d’écrivain public et traducteur. Ses compétences continuent de commander l’admiration et le respect de ses pairs.

 

Un visionnaire de la communication, Michel s’est adapté au marché évolutif à l'aube du nouveau millénaire en offrant un ensemble de services en communication, conçu pour les petites et moyennes entreprises, en misant sur une approche personnalisée, et le respect absolu des dates de tombée.

 

À l'aube des technologies modernes, il greffa à son offre un service d’hébergement Web géré, ainsi que les services connexes afin de mieux servir une clientèle évolutive, à la recherche de solutions clé en main facilement accessibles.

 

Depuis 2013, il rédige et publie le magazine « LA COULISSE » (lacoulisse.ca), qui offre un topo sur l'entrepreneur québécois du nouveau millénaire, ainsi qu'une vitrine aux entrepreneurs obscurs qui n'ont pas pignon sur rue.

 

Il comprend parfaitement les enjeux politiques et les défis linguistiques associés aux affaires dans sa province natale, ainsi que dans le reste du Canada.

 

Pour « LES MOTS JUSTES », il n’y a tout simplement pas de meilleur choix!

 

Services : Conception-rédaction / traduction / révision de texte / réécriture (français / anglais / français), Services Web.

 

Michel possède une solide expérience de la communication commerciale, des services médicaux d’urgence et de la politique. Originaire du Québec, il maitrise les deux langues officielles du Canada avec autant de flair.

 

Que ce soit au Québec, en Amérique du Nord, ou ailleurs dans le monde, « LES MOTS JUSTES » de Michel A. Di Iorio seront à votre service pour véhiculer votre message...

 

LES MOTS JUSTES - Nous changeons le monde... un mot à la fois!

Laisser un commentaire

  • Entrez votre adresse email pour vous abonner à « LA COULISSE » et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

    Rejoignez 6 autres abonnés

RECOMMANDATION DE LECTURE…

smile2fr

Le super pouvoir du sourire…

Suite… →